Exercice plongée spéléo secours

Posted by on Mar 14, 2016 in Spéléo, Vidéo | No Comments

Une victime spéléo blessée derrière trois siphons dans la grotte du Frochet dans la Drome…
Le spéléo secours entre en action pour la ressortir dans les meilleurs délais et conditions.
Une immersion au cœur de l’action des sauveteurs du Spéléo Secours Français pour une mission difficile : sortir une victime dans une rivière souterraine derrière plusieurs siphons avec des passages étroits.
des images réalisées par les sauveteurs
Réalisation : Marlène Garnier

Exercice Spéléo Secours plongée à la grotte du… par exploluire


Un drone pour des images sous terre

Posted by on Mar 14, 2016 in Expéditions, Kayak, Spéléo, Vidéo, Voyage | No Comments

Ryan Deboodt vous emmène en voyage sur le parcours souterrain de la rivière Xe Bang Fai.
Un Clip tourné au cours d’une excursion en kayak de deux jours dans  la grotte majestueuse de Tham Khoun Xe,
Tham Khoun Xe est une rivière souterraine creusée par la puissante rivière Xe Bang Fai et se trouve dans Hin Nam Non National Parc au centre du Laos.
Avec une longueur de 7 km, une largeur moyenne de 70 m et une hauteur de plus de 50 m, elle est considérée comme l’une des plus importante rivière souterraine au monde.
De belles images en vue aérienne, une vue originale sous Terre !

Back in Sulawesie

Posted by on Oct 2, 2014 in Expéditions, Spéléo, Voyage | No Comments

C’est parti pour de nouvelles aventures !

Rivière de Simpong, Sulawesie Tengha

Rivière de Simpong, Sulawesie Tengha

Après l’expédition en Papouasie en début d’année et nos aventures en Algérie ce printemps, départ imminent pour le massif de MATAROMBEO au sud est de l’ïle de Sulawesie.

Le projet imaginé et créé par Evrard WENDENBAUM est de parcourir ce massif, à la frontière de la célèbre zone de Wallace afin d’en découvrir les secrets et de ramener des informations scientifiques.

Je ferai parti d’une belle équipe d’explorateurs en immersion sur ces montagnes calcaires. Une équipe légère de tournage sera aussi de la partie afin de réaliser un documentaire.

Mon dernier voyage en Sulawesie remonte à 1999 ou nous étions sur la partie nord et centrale pour une expédition spéléo légère avec Florence GUILLOT et Nicolas CLEMENT. Impatient de retrouver l’accueil Indonésien, la forêt tropicale et de découvrir de nouvelles cavités !

Selamat malam

 

Pour en savoir plus : Le projet LOST WORLDS

Lost-worlds-for-light-backgrounds-EWsigned-e1392363476293

 

 

 

 

Passage-du-siphon-de-Timbolonga

WARA KALAP On a besoin de vous !

Posted by on Juil 22, 2014 in Expéditions, Publications, Spéléo, Vidéo, Voyage | No Comments

Visuel-kissKissAprès 2 longues années de préparations, une équipe franco-suisse de 15 spéléologues est parti en ce début d’année pour une Aventure de 2 mois en PAPOUASIE NOUVELLE GUINÉE.
Une immersion en territoire papou, à la découverte d’un massif inconnu en plein cœur des montagnes calcaires des Nakanaï.
La raison de notre expédition et notre seule certitude avant le départ était l’existence d’une énorme résurgence dans un endroit idyllique en bord de mer : WARA KALAP.
5 m3/seconde crachés par la montagne, un rêve pour tout spéléologue…

Le film réalisé par Mathieu Rivoire – L’ILLUSTROSCOPE – retrace cette belle aventure et vous amènera avec l’équipe en territoire inconnu à la découverte des gouffres magiques des montagnes Nakanaï !

Voir le TEASER et PARTICIPER AU FINANCEMENT

Visuel-Teaser

Aventures souterraines

Posted by on Avr 2, 2014 in Expéditions, Publications, Spéléo, Voyage | No Comments

Livre JPSUn livre écrit par Jean-Paul Sounier.
Spéléologue, plongeur, Jean Paul réalise de nombreuses explorations à travers le monde pour assouvir sa passion du monde souterrain.
368 pages d’aventures souterraines dans les îles (Nouvelle-Guinée, Nouvelle-Bretagne, Samar, Hispaniola, Nouvelle-Zélande, Tasmanie, Madagascar), dont 32 pages couleur (71 photos) et 9 pages de topographie. Des succès, des demi-succès mais aussi des échecs.
Disponible chez BoD et bientôt dans les librairies on line (Amazon, Decitre, myboox, etc)
Prix : 26,9 €.

En savoir plus…

Iowa 2014, entre rêve et réalité…

Posted by on Mar 26, 2014 in Expéditions, Spéléo, Voyage | No Comments

Iowa 2014 est une expédition nationale de la Fédération Française de Spéléologie qui s’inscrit dans l’exploration du massif des Nakanaï en Papouasie.
Menée par une équipe aguerrie, la prospection spéléo en forêt vierge équatoriale primaire a permis la découverte de plusieurs cavités mythiques de ce massif telles que Naré, Kavakuna, Minyé, Wowo et Muruk.
De retour à la lumière du jour, Phil Bence raconte cette aventure, entre rêve et réalité, et comment ténacité et patience auront ouvert de nouveaux gouffres en plein cœur de la forêt équatoriale.

Lire la suite...

Expédition BU56 : code obscur ou mots magiques ?

Posted by on Oct 2, 2013 in Publications, Spéléo | No Comments

Un code bien obscur pour les non-initiés mais… des mots magiques pour les spéléologues du monde entier !
Le BU56 ou « Sima de las Puertas de Illamina » est l’un des plus grands et des plus beaux gouffres de la planète.
Situé sur le massif de Budoguia en Navarre (Espagne), il est l’un des maillons majeurs de l’immense complexe de la PSM (Pierre Saint Martin avec 240 km exploré à ce jour).
Découvrez le récit de l’expédition raconté par Phil Bence sur le site de PETZL

Expédition BU56 : code obscur ou mots magiques ?

> à lire en Françaishttp://bit.ly/17rjNfZ
Expedition BU56: secret code or magic words?
> read in Englishhttp://bit.ly/1dVBJBb
Spedizione BU56: codice sconosciuto oppure parole magiche?
> Italianohttp://bit.ly/GzHGsm
Expedición BU56: ¿código secreto o palabras mágicas?
> Españolhttp://bit.ly/16ghrkg
Expedition BU56: rätselhafter Code oder Zauberwort?
> Deutschhttp://bit.ly/172wqec

921363_10152001129389892_493390353_o

Vidéo par Bruno Fromento

Un petit mot pour une grande aventure

Posted by on Août 3, 2013 in Publications, Spéléo | No Comments

Le récit de clients sur une belle journée de découverte de la spéléo sportive avec moi.

Un petit mot pour une grande aventure…

PhilB--9577

« Ces premières vacances dans les Pyrénées avaient été placées très clairement sous le signe de l’effort physique…L’important c’est de participer comme disait Pierrot (ndlr : De Courbertin). Après la randonnée, le vélo jusqu’au plateau de Beille, la pétanque et la pêche (l’une des quatre mentions précédentes n’est pas un sport, cherchez l’erreur !), je cède aux sirènes de mes deux acolytes (Max et Quentin) pour une initiation de spéléologie…Ca promet !

Nous commençons alors le mercredi soir avec Rod pour l’horizontale et le jeudi avec Phil pour la verticale. En appelant le Bureau des Guides j’avais au préalable demandé un trip un peu sportif puisqu’il s’agit du thème de la semaine…
Je ne fus pas déçu !

Arrivé le jeudi matin, RDV avec Phil au café de Vicdessos. Problème : étant un pur produit parisien difficile de trouver le café anonyme de cette jolie bourgade. J’apprendrai plus tard qu’il n’y a en fait qu’un café.
Bref nous retrouvons notre joyeux guide avec un peu de retard et partons pour l’étang de Lers à la découverte du gouffre Georges.
Nous voilà équipés pour ce voyage au centre de la terre. A l’entrée du gouffre la bouche est fermée par une trappe en fer. Phil l’ouvre pour nous faire sentir le courant d’air…effet garanti, décoiffant et vivifiant (13°c) !

Briefing sur la descente. Visiblement le descendeur est un instrument pas trop compliqué ça devrait le faire.
Nous voilà donc parti la fleur au fusil pour un voyage d’une petite journée, bien loin d’imaginer les péripéties qui nous attendent…Engagez-vous qu’ils disaient !
La descente commence et le gouffre se découvre au fur et à mesure. Enchaînement de salles impressionnantes, d’éboulis gigantesques, on sentirait presque la puissance de la roche au dessus de nous. Une véritable atmosphère de cathédrale !

Pour ceux qui cherchent un logement le descriptif pourrait se faire en ces termes :
Souplex x pièces, beaux volumes (exploitation des combles possibles), au calme et bien isolé. Sans ascenseur. Travaux à prévoir. Visite possible de 11h à 21h.
Trêve de plaisanterie pour le moment on fait les malins mais ce que l’on descend devra être remonté (angoisse ? appréhension ? pas encore !) et nous arrivons à notre premier arrêt, la salle de la famine…Rassurant !
Motivés comme jamais et mis en confiance par l’excellent Phil nous continuons.
Quelques heures ? Minutes ? plus tard (difficile sous terre d’appréhender le temps qui passe) nos horloges biologiques nous ramènent les pieds sous terre : on casserait bien la croûte ! Après moultes rappels (dont un de 30 mètres !) et quelques exercices d’équilibriste le lieu du pique-nique s’impose à nous, ce sera au bord de la rivière souterraine. Eau fraîche à volonté.

En prime nous aurons même le petit café qui va bien pour clore ce repas. Que demande le peuple ?

Toujours intactes après cette longue descente, l’enthousiasme et la motivation de l’équipe nous pousse à aller encore plus loin. On m’avait parlé de -400 mètres, étant un fervent jusqu’au-boutiste, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin…
La descente continue donc et l’on traverse de superbes salles aux volumes gigantesques. Moi qui pensait que l’on se sentait à l’étroit en spéléo…
-400 mètres ! C’est bon c’est gagné ! Si j’avais amené un drapeau je l’aurais planté sur place… Photos et tout le tralala après tout on l’a bien mérité.
Et puis vient le temps de la remontée. Aïe !

Phil : « Alors c’est pas très compliqué… »

Première étape :
Assis sur le baudrier, en tension donc sur le croll, je mets le pied gauche dans la pédale, le droit dans le bloqueur de pied et prend en main le bloqueur de poignée.

Etape 2 :
Je tire sur la poignée tout en poussant sur la pédale. En fait je passe de la position assise à la position debout. A ce moment c’est le bloqueur de poignée qui est en tension.

Etape 3 :
Je me mets assis sur le baudrier et je pousse le bloqueur de poignée vers le haut (penser à lever le pied en même temps). Je suis alors en tension sur le bloqueur de poitrine.

Etape 4 :
J’ai fini le cycle précédent, j’entame le cycle suivant en reprenant à l’étape 2.

Et bien la seule chose qui est claire ce que je n’ai rien compris. Existe-t-il un mal des profondeurs comme en plongée sous-marine ?
Bref descendre c’était bien mais la remontée s’annonce plus compliquée. Première ascension…une catastrophe…d’autant plus que mon baudrier me scie la cuisse. Sans se départir de son calme surnaturel (caractéristique de l’homo cavernus ?) Phil me prête gentiment son harnais et récupère le mien. Ouf ça va mieux !

Retour sur le lieu du déjeuner. Tiens ! Si on prenait une photo pour fêter ça
Et là c’est le drame…qui a l’appareil ? Il a du rester à -400 mètres…
Tant pis pour lui ! Nous continuons la remontée avec pour ma part, contrarié par la perte de l’appareil photo, une petite baisse de moral.

Viens la difficulté principale, le fameux rappel d’une trentaine de mètres qu’il faut maintenant faire dans l’autre sens !
Suspendu dans le vide le groupe passe sans difficulté et en toute sécurité grâce à Phil qui doit être un cousin de Batman ! Au passage quelle sensation géniale que de d’être suspendu dans le vide assis dans un fauteuil…pardon harnais !
J’ai adoré.

Cette remontée continue et commence à être longue… Dis Phil c’est quand qu’on arrive !? Quelle heure est-il au fait ? Perso je parie sur 17h30.
Phil dira :…plus tard je pense…
Salle de la famine…puis les halls de cathédrale…les éboulis…ça sent bon !
Dernière remontée et nous voici à l’air libre. Bizarre on dirait la tombée de la nuit…
En effet il est 21h, ça fait 10 heures que nous sommes partis !
Ravis et exténués…vivement les courbatures qui s’annoncent pour les prochains jours nous reprenons la route après cette incroyable incursion dans le gouffre.

En conclusion, nous voulions faire de la spéléo en Ariège pour découvrir cette activité. Ce qui est sûr ce que l’on a été servi. Rod et Phil ont tout simplement été géniaux
Mention particulière à Phil qui nous a supportés pendant 10 heures, qui s’est montré attentif, patient et rassurant. Je me demande même s’il était fatigué à la fin…

Quand à nous…on avait parlé d’une initiation non ? J’ai du mal à imaginer ce que doit être la vraie spéléo, ce qui est sûr ce que j’y reviendrai !  »

PhilB--

Tunisie souterraine

Posted by on Juil 19, 2013 in Escalade, Spéléo | No Comments

Grâce à la magie des réseaux sociaux, Ghassen, spéléo du club de Zaghouan me propose de venir quelques jours les rencontrer, échanger et découvrir les nouveaux réseaux qu’ils ont eu la joie d’explorer après la découverte d’un passage clé en haut d’une escalade. Je propose à mon ami Stéphane de se joindre à moi et nous voilà parti pour une grosse semaine dans ce beau pays d’Afrique du nord.

Ghassen nous attend à l’aéroport  et nous partons ensembles pour la ville de Zaghouan, 70 km au sud de Tunis, un bel endroit au pied d’une montagne calcaire. Mohamed et sa femme seront nos hôtes ici. On rencontre très vite les forces vives du club et des sections escalade et spéléos. Ils sont super motivés et enthousiastes pour développer les sports outdoor dans leur région et dans le pays en général.

On décide ensembles de profiter du séjour pour grimper et équiper de nouvelles lignes, ce qui sera fait dans l’Oued Delia aux portes de la ville. Un vallon avec un zeste de fraîcheur qui permet de grimper à l’ombre malgré les grosses chaleur à cette époque de l’année. Mourad nous accompagne et on aura le temps d’équiper une seule voie supplémentaire : « Cetré joli » une belle ligne en 6 b+, un nom clin d’oeil à une pizzeria de Zaghouan;-)

Accompagnés de Ghassen, Hamda et Meher, on fera une visite dans la grotte de la Mine et son nouveau réseau, une belle montée de presque 600 m de dénivelé sous le soleil pour arriver à l’entrée naturelle du réseau. De grands volumes richement décorés, un parcours aisé et agréable, on prend le temps de faire des photos pour tenter de rendre la beauté des lieux en images.

Départ ensuite pour le réseau de Aïn Dhab, grotte emblématique de Tunisie. On fait la route la veille avec Mhedi, Ghassen pour un bivouac/ grillades bien sympa sur le haut du massif afin de rentrer tôt sous terre le lendemain. Une belle rivière avec une zone de voûte basse qui s’amorce à la moindre montée des eaux et la remontée vers le fossile aux salles à grands volumes entrecoupés de rétrécissement. Là encore le concrétionnement est par endroit remarquable avec principalement des fistuleuses de plus de 4 m de long. Des merveilles de la nature d’une fragilité absolue !

On prend le temps de profiter de la beauté des galeries et de faire des photos dans des conditions pas toujours facile, surtout dans la rivière !
Sans caisson ou protection particulière il fait être vigilant, l’électronique n’a jamais fait bon ménage avec l’humidité…
La photo spéléo demande de l’abnégation, heureusement que les résultats nous font oublier les difficultés de sortir l’appareil par endroits 😉

Une dernière sortie avec Mehdi et Meher dans une cavité verticale pour découvrir des ossements humains bien calcifiés par endroit, une datation serait interessante…

Puis c’est le retour à Tunis ou la charmante Maroua nous fera découvrir les mystères du souk et le beau village de Sidi Bou Saïd.

Fin sur un repas et un couscous royal chez Ghassen et retour en France avec des images plein la tête et la carte mémoire.

Un court séjour mais de belles rencontres, au plaisir de vous retrouver.

Merci pour votre accueil qui n’est pas que légendaire !

Stage Autonomie Spéléo Verticale

Posted by on Juin 14, 2013 in Spéléo, Stages | No Comments

Le stage d’autonomie « spéléo verticale »
la base de l’apprentissage

Vous êtes curieux, vous avez un esprit d’aventurier ?
vous souhaitez vous confronter à l’inconnu ?
La spéléo est faite pour vous.

phil-benceLes grottes et gouffres sont un monde à part, un monde à la fois fascinant et effrayant, beau et exigeant.
Vous souhaitez apprendre à mieux le connaitre, apprendre les techniques de l’équipement et de la progression sur corde pour y évoluer en sécurité afin de profiter de ses plaisirs.

Je vous propose de partager mes compétences et mon expérience afin de vous transmettre les clés de cet univers à part.

> Objectifs du stage autonomie

Vous donner l’envie et les moyens d’être autonome sous terre,
Vous transmettre les apports théoriques nécessaires,
Vous accompagner en sécurité jusqu’à vos premières « classiques »,
Vous faire partager un peu de ma passion

> Déroulement de votre stage (3 jours)

  • 1 journée d’apprentissage technique de progression sur corde et bases de l’équipement,
  • 1 journée d’équipement et découverte du milieu
  • Soirée audiovisuelle pour partager mes expéditions
  • Les cours théoriques nécessaires à votre formation.
  • Le dernier jour : premières grandes classique en autonomie ( jusqu’à  400 m de profondeur) sous la surveillance de votre moniteur.

> C’est pour qui ?

Toute personne désirant connaitre la spéléologie sportive.
Une condition physique minimum est nécessaire mais contrairement aux idées reçus la spéléologie n’est pas réservée aux moins de 70 kg !
Nous choisirons des cavités sans passages étroits sélectifs.

> Encadrement

Le stage est prévu pour un nombre de 2 personnes.

> Tarifs

400 euros avec votre propre matériel individuel
500 euros matériel fourni
Ce tarif comprend l’encadrement, tout le matériel technique personnel et collectif aux normes, l’assurance RC Pro.

> Votre moniteur

Phil BenceSpéléologue passionné, je pratique cette activité depuis plus de 25 ans
Je suis titulaire du Brevet d’état en Spéléologie (major de promotion) et en Escalade depuis 1996, ,
j’ai eu la chance de découvrir et participer à l’exploration de centaines de grottes et gouffres dans plus de 20 pays différents à travers le monde,
ancien président de la Commission des Relations  et Expéditions Internationales de la Fédération française,
Membre actif du Spéléo Secours en tant que Chef d’équipe et ancien Conseiller Technique auprès de la Préfecture.
Je suis membre du Team PETZL international et je participe à l’élaboration de nouveau produits techniques,
Initiateur du projet Immersion au gouffre Berger avec les grimpeurs du team, une initiation à 1100 mètres de profondeur !
Initiateur et cameraman du film de l’expédition Wowo en Papouasie Nouvelle Guinée
Initiateur de l’expédition et du film Wara Kalap en Papouasie
Réalisateur du film First Steps, expédition en Birmanie.
Inventeur du nœud fusion validé et utilisé dans les formations professionnelles et fédérales,
Co-auteur du Spéléoguide Ariège Pyrénées, je connais toutes les cavités importantes du département.
Je suis aussi photographe reconnu du monde souterrain, voir mon site photo.

Plus d’infos sur ma page Petzl
Mes réalisations

> Dates

Du 18 au 20 juillet 2016

> Contact

Pour toute question, demande d’info ou réservation, envoyez moi un Email

Pour l’hébergement plusieurs options sont possibles selon votre budget, à définir lors de votre inscription.

A bientôt !
Phil

_MG_4404 IMG_1423 IMG_1116