Expédition BU56 : code obscur ou mots magiques ?

Posted by on Oct 2, 2013 in Publications, Spéléo | No Comments

Un code bien obscur pour les non-initiés mais… des mots magiques pour les spéléologues du monde entier !
Le BU56 ou « Sima de las Puertas de Illamina » est l’un des plus grands et des plus beaux gouffres de la planète.
Situé sur le massif de Budoguia en Navarre (Espagne), il est l’un des maillons majeurs de l’immense complexe de la PSM (Pierre Saint Martin avec 240 km exploré à ce jour).
Découvrez le récit de l’expédition raconté par Phil Bence sur le site de PETZL

Expédition BU56 : code obscur ou mots magiques ?

> à lire en Françaishttp://bit.ly/17rjNfZ
Expedition BU56: secret code or magic words?
> read in Englishhttp://bit.ly/1dVBJBb
Spedizione BU56: codice sconosciuto oppure parole magiche?
> Italianohttp://bit.ly/GzHGsm
Expedición BU56: ¿código secreto o palabras mágicas?
> Españolhttp://bit.ly/16ghrkg
Expedition BU56: rätselhafter Code oder Zauberwort?
> Deutschhttp://bit.ly/172wqec

921363_10152001129389892_493390353_o

Vidéo par Bruno Fromento


Stage Autonomie Spéléo Verticale

Posted by on Juin 14, 2013 in Spéléo, Stages | No Comments

Le stage d’autonomie « spéléo verticale »
la base de l’apprentissage

Vous êtes curieux, vous avez un esprit d’aventurier ?
vous souhaitez vous confronter à l’inconnu ?
La spéléo est faite pour vous.

phil-benceLes grottes et gouffres sont un monde à part, un monde à la fois fascinant et effrayant, beau et exigeant.
Vous souhaitez apprendre à mieux le connaitre, apprendre les techniques de l’équipement et de la progression sur corde pour y évoluer en sécurité afin de profiter de ses plaisirs.

Je vous propose de partager mes compétences et mon expérience afin de vous transmettre les clés de cet univers à part.

> Objectifs du stage autonomie

Vous donner l’envie et les moyens d’être autonome sous terre,
Vous transmettre les apports théoriques nécessaires,
Vous accompagner en sécurité jusqu’à vos premières « classiques »,
Vous faire partager un peu de ma passion

> Déroulement de votre stage (3 jours)

  • 1 journée d’apprentissage technique de progression sur corde et bases de l’équipement,
  • 1 journée d’équipement et découverte du milieu
  • Soirée audiovisuelle pour partager mes expéditions
  • Les cours théoriques nécessaires à votre formation.
  • Le dernier jour : premières grandes classique en autonomie ( jusqu’à  400 m de profondeur) sous la surveillance de votre moniteur.

> C’est pour qui ?

Toute personne désirant connaitre la spéléologie sportive.
Une condition physique minimum est nécessaire mais contrairement aux idées reçus la spéléologie n’est pas réservée aux moins de 70 kg !
Nous choisirons des cavités sans passages étroits sélectifs.

> Encadrement

Le stage est prévu pour un nombre de 2 personnes.

> Tarifs

  • 400 euros avec votre propre matériel individuel
  • 500 euros matériel fourni
    Ce tarif comprend l’encadrement, tout le matériel technique personnel et collectif aux normes, l’assurance RC Pro.

> Votre moniteur

Phil BenceSpéléologue passionné, je pratique cette activité depuis plus de 25 ans
Je suis titulaire du Brevet d’état en Spéléologie (major de promotion) et en Escalade depuis 1996, ,
j’ai eu la chance de découvrir et participer à l’exploration de centaines de grottes et gouffres dans plus de 20 pays différents à travers le monde,
Ancien président de la Commission des Relations  et Expéditions Internationales de la Fédération française,
Membre actif du Spéléo Secours en tant que Chef d’équipe et ancien Conseiller Technique auprès de la Préfecture.
Je suis membre du Team PETZL international et je participe à l’élaboration de nouveau produits techniques,
Initiateur du projet Immersion au gouffre Berger avec les grimpeurs du team, une initiation à 1100 mètres de profondeur !
Initiateur et cameraman du film de l’expédition Wowo en Papouasie Nouvelle Guinée
Initiateur de l’expédition et du film Wara Kalap en Papouasie
Réalisateur du film First Steps, expédition en Birmanie.
Inventeur du nœud fusion validé et utilisé dans les formations professionnelles et fédérales,
Formateur CQP cordiste
Co-auteur du Spéléoguide Ariège Pyrénées, je connais toutes les cavités importantes du département.
Je suis aussi photographe reconnu du monde souterrain, voir mon site photo.

Plus d’infos sur ma page Petzl
Mes réalisations

> Dates

A définir ensembles

> Contact

Pour toute question, demande d’info ou réservation, envoyez moi un Email

Pour l’hébergement plusieurs options sont possibles selon votre budget, à définir lors de votre inscription.

A bientôt !
Phil

_MG_4404 IMG_1423 IMG_1116

Le team Petzl découvre la spéléo au gouffre Berger

Posted by on Sep 8, 2011 in Spéléo | No Comments

Une initiation à – 1100 m de profondeur !

Il y a un an de cela je propose à Erwan, coordonnateur du team PETZL d’organiser une belle sortie spéléo pour les grimpeurs et alpinistes de l’équipe afin de leur faire découvrir la spéléologie.
Tous étant des sportifs accomplis, rodés au milieu vertical et ayant un bon mental, je voulais leur proposer une sortie  à la hauteur de leurs capacités afin que ce jour reste un moment inoubliable, gravé à jamais dans les mémoires !

Le gouffre Berger s’est imposé de lui-même comme LA cavité adaptée à ce beau projet.
Un gouffre d’envergure, sans difficultés techniques ni physiques particulières et aux paysages exceptionnels et variés. De plus, un lien fort relie l’histoire des explorations et Fernand PETZL, le fondateur de la société. Quoi de mieux ?
Restait le paramètre météo, une forte incertitude car le créneau de réservation est fixe et court, si le temps est mauvais ben… on ne peut pas aller au fond.
Tout le mois de juillet est mauvais… La semaine avant nous une équipe d’anglais ne peut atteindre le fond, le débit de la rivière est trop important.
Par chance, le beau temps revient dès notre arrivée !
Les génies des gouffres sont avec nous et nous accompagnerons toute la semaine.

2 mois avant le jour J, un message circule pour voir qui est intéresse dans l’équipe et, surprise, beaucoup ont envie de participer, de se lancer dans cette aventure nouvelle. Pour des questions de sécurité on a limité à 8 « débutants » et on a dû dire non à certains, complet.
Nina Caprez et Daniel Dulac ont une bonne expérience de la spéléo, pour les autres c’est une découverte.
2 désistements de dernière minute pour cause de blessures bête (n’est-ce pas Liv ) et les 2 premiers de la liste d’attente peuvent se joindre au groupe.

Début aout c’est parti pour Crolles et ensuite le plateau du Sornin sur le Vercors. Le premier jour permet de prendre contact avec le matériel et de faire un calage technique spécifique spéléo. Le lendemain c’est parti pour une première descente jusqu’à la «salle des 13» , à 500 m de profondeur. Une journée dédié à l’image mais surtout pour voir l’aisance de chacun et s’imprégner des particularités du monde souterrain.
Les éclairages puissants des lampes Ultra wide et le « soleil » de Nina (un montage Led surpuissant de Vincent Franzi) permettent de voir la cavité comme jamais, d’apprécier ses moindres détails, un régal pour les yeux !!
Tout va bien, tous sont à l’aise et prennent du plaisir. Guillaume Broust fait ronronner sa camera et au retour il nous invente même une nouvelle technique de progression en méandre, une version « breack dance » innovante et originale !
mercredi : repos
jeudi : on repart pour la pointe, au fond cette fois !

La descente jusqu’à – 500 est rapide, moins d’une heure pour les premiers arrivés. A partir de – 600 on rejoint les couffinades et on change d’ambiance, le réseau devient aquatique et le bruit des cascades nous accompagnera jusqu’au fond. Le débit de la rivière est un peu plus important que l’étiage sans poser de problèmes.
le grand canyon, le puits de la cascade, le puits du mat, la cascade Claudine, la vire tu oses, le puits de l’Ouragan…
les obstacles s’enchainent et toute l’équipe arrive au fond, heureux.
Séance photo puis pause repas et là… surprise, DD (Daniel Dulac) sort de son sac une bouteille de Mouton Cadet 2008 et… 2 verres à pied, oui des verres en verre !
Quel plaisir de partager un verre en ce lieu avec tous les participants, un grand moment, merci DD.

A la remontée je déséquipe toutes les cordes et amarrages en place avec l’aide de Tony (Lamiche) et Babar (François Lombard). Toute l’équipe remonte les kits au fur et à mesure qu’on les remplies. Tout roule comme sur des roulettes, comme convenu au fond on remonte par petite équipe de 2/3 personnes par sécu et pour plus de fluidité.
Vers 7 h du matin les derniers ressortent avec le lever du jour.
Ce beau voyage aura duré entre 14h et 18h et il a laissé des souvenirs indélébiles à tous les participants.

Une video est en cours de montage par Kraf prod et sera présenté le mardi 15 novembre aux Rencontres du Cinéma de Montagne de Grenoble

La news sur le site de PETZL

Participants :
Team PETZL : Nina Caprez, Mélissa le Nevé, Charlotte Durif, Marion Poitevin, François Lombard, Daniel Dulac, Tony Lamiche, Mike Fuselier, Jérôme Meyer, Phil Bence
Spéléos : Florence Guillot, Guillaume Capgras, Serge Caillault (photographe), Bruno Fromento (Video)
Petzl : Guilaume Broust
Merci au club SSAP d’Ariège, Cedric Lachat pour l’équipement et le matériel collectif.

Nouveau – 1000 en Abkhazie

Posted by on Mar 28, 2010 in Expéditions, Spéléo | No Comments

Une équipe de spéléos russes ont profité des conditions hivernales pour poursuivre les explorations dans le gouffre Moskovskaya sur le massif de l’Araica.
Après l’approche, plusieurs heures d’efforts ont encore été nécessaire pour atteindre l’entrée, celle-ci étant recouverte par 6 m de neige ! ils ont ensuite établi leur camp à 600 de profondeur. Après avoir shunté une fissure étroite à l’ancien terminus (- 980 m), ils ont découvert 400 m de nouvelles galeries pour une denivélation de 155 m.
Ce gouffre atteint – 1125 m de profondeur et ca continu.

Gouffre Berger, découverte d’une nouvelle entrée

Posted by on Mar 26, 2010 in Spéléo | No Comments

Gouffre BergerUne nouvelle toute fraîche depuis les hauts plataux du Vercors
Cedric Lachat, grimpeur pro bien connu et néanmoins passionné de spéléologie a découvert par le plus grand des hasards une entrée de gouffre inconnue en « se perdant dans la forêt pour aller au Berger » dixit Cédric 😉
Cette entrée amène sur des puits de grande dimension qui s’enchainent, P110, P80, P15, P30, quelques ressauts de plus et… c’est la jonction avec le célèbre gouffre Berger dans le réseau des puits remontants à la galerie de la boue, en amont de l’entrée classique. Les explorations se sont faites avec le club des Furets Jaunes de Seyssins.
Les escalades dans cette partie du réseau avaient été commencées en… 1969 par Alain Marbach et le club de « la Tronche » puis, poursuivies en 1972 par Henri Rossetti (GSM/FJS) et ses collègues dont un certain Paul Petzl .
C’est la neuvième entrée de ce grand réseau de plus de 32 km et surtout la plus haute !
Celle-ci étant 50 m au-dessus, le dénivelé du système passe à moins 1323 m.

Le Berger est une cavité exceptionnelle et emblématique en France, il fut le plus profond du monde depuis 1954, année suivant sa découverte, jusqu’en 1963. Les explorations ont continuées depuis, et elles continuent encore !

Crédit photo : Marcin Gala, Phil Bence
Le puits de l’Ouragan à 1000 m de profondeur
Merci à D. Artru pour ses informations.

Gouffre Santito, un nouveau – 1000 m au Mexique

Posted by on Fév 1, 2009 in Expéditions, Spéléo | 2 Comments

Expedition Santito 2009
Sierra Negra, Mexique

L´expédition sur ce massif s´est deroulée du 28 février au 26 mars 2009. Elle a regroupé une équipe internationale d’une quinzaine de spéléologues expérimentés en provenance du Mexique, d’Australie, des U.S, d’Espagne, de Suisse et de France.
Le camp de base était installé à 1900 m d’altitude a une 1h et 1/2 de marche depuis le « village » de Huizmaloc. La zone d´exploration est proche d´Ocotempa. Les résultats sont très positifs :
Le gouffre de « Santito » a été poussé jusqu´à – 1125 m et jonctionné avec Akemabis. 2 autres entrées ont aussi été découvertes. Ce nouveau système fait maintenant 1180 m de profondeur et plus de 5 km de développement (valeurs précises à venir).
C´est le quatrième gouffre dépassant les 1000 m de profondeur sur ce secteur. Les autres étant : « Poso Verde » (- 1070m), « Akemabis » (- 1111 m avant jonction). et « Akemati » (- 1135 m).

« Santo » (-560 m), dont l´entrée est à moins de 30 m de Santito, n´est pas encore connecté au système.
« Paisano » situé 650 m plus haut sur le massif a été exploré jusqu’à – 335 m.
Enfin, une nouvelle entrée « Tio Loco » a été exploré jusqu’à – 240 m et jonctionné avec « Santo ». Ce réseau fait donc maintenant – 666 m de profondeur.

Organisation : Franco Attolini, Gustavo Vela (Mexique) et Al Warild (Australie)
Participants : Greg Tunnock (Australie), Simone Burnell (Suisse), Bev Shade (US), Ignacio de Rafael Ramos (Spain), Mike Frasier (US), Phil Bence (France), Flo Guillot (France), Karim Pacheco (Mexico), David Tirado Hernandez (Mexique), Marcella Ramirez (Mexique)

Les photos de l’expédition
Crédit photo : Phil Bence

Partenaire cordes :