Tableau photo

Mes plus belles images en format tableau

Décoration de salon ou de bureau, cadeau d’entreprise ou pour un ami
Les dernières techniques d’impressions permettent de réaliser des tableaux au rendu incroyable à partir de tirages photo.
Format : 60 x 80 cm
Photo en impression sur toile
chassis en bois – finition protection UV 100 ans
Délais de livraison : de 1 à 2 semaines

VOIR MES IMAGES & COMMANDER

D’autres formats, options et quantités sont possibles sur demandes [contact]


T-shirts Explos Film Festival

Portez fièrement les couleurs d’Explos cet été !

De beaux t-shirts techniques réalisés en partenariat avec ABK Climbing,

Pour passer commande, envoyer un mail à : contact@explos-festival.com
en préciser votre taille et l’adresse d’envoi.
et un chèque de règlement à : Explos Festival 77 Cite Pechiney 09220 Auzat

Nous vous enverrons le colis à réception du règlement.

Coloris hommes : Violet aubergine
Coloris femmes : rouge, bleu, vert, violet en fonction des tailles

> PRIX : 17 euros frais de port compris (en France) !

Terre Sauvage N° spécial Spéléologie

Posted by on Oct 15, 2011 in Inclassables, Publications, Spéléo | 2 Comments

En partenariat avec la FFS (Fédération Française de Spéléologie) et plus particulièrement la commission environnement,  cette belle revue a sorti un numéro spécial dédié au monde souterrain et à la spéléologie, plus particulièrement en Rhône Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur.

Ce numéro est distribué aux abonnés et est disponible en kiosque dans ces 2 régions de France, dommage pour les autres…

Communiqué de presse de la Fédération Française de Spéléologie (FFS)

Posted by on Nov 2, 2009 in Inclassables, Spéléo | One Comment

Opérations de spéléo-secours

Le dimanche 1er novembre 2009, l’ensemble des médias français développait largement leurs titres sur une double plainte déposée par le SDIS de la Drome à l’encontre de deux spéléologues secourus au Sciallet des  Chuats entre les 23 et 25 octobre dernier sur la commune de Bouvante. La FFS a pris note de l’annonce faite ce jour, que la plainte du SDIS de la Drome n’irait éventuellement pas à son terme, mais entend cependant réagir sur ce qu’elle considère comme étant une stigmatisation infondée de la spéléologie et de ceux qui la pratiquent.
En effet les propos tenus, pour la plupart fantaisistes et non étayés, constituent autant d’attaques contre les valeurs d’une pratique raisonnée, respectueuse et solidaire de la spéléologie portées par la Fédération Française de Spéléologie au travers de ses différentes commissions spécialisées, de ses comités et clubs et de l’ensemble de ses adhérents.

La Fédération Française de Spéléologie ne peut accepter :

– La remise en cause de la compétence et de la connaissance du milieu souterrain de ses membres et cela d’autant plus lorsque ceux-ci apportent leur contribution à la connaissance scientifique d’un milieu qui présente de multiples intérêts pour la collectivité (structure des terrains, préhistoire, circulation des eaux souterraines, connaissance de la faune cavernicole, étude des pollutions et contaminations en provenance de la surface…). Tel était bien l’objectif des explorateurs dans le gouffre des Chuats car cette cavité récemment découverte permettait une collecte d’informations d’ordre scientifique unique et novatrice en terme de connaissance de ce secteur souterrain du Vercors.
– La prétendue inconscience des personnes incriminées alors que celles-ci avaient non seulement veillé à respecter toutes les règles de précaution et de prévention nécessaires à une pratique en sécurité mais également à organiser avec minutie l’expédition. Cela faisait plus d’un mois qu’un bivouac avait été mis en place dans cette cavité en vu de cette expédition et plusieurs sorties préalables avaient permis à cette équipe de connaître un niveau d’eau de la cavité exceptionnellement bas en cette période. Un arrêté de restriction des eaux sur cette commune témoigne, depuis juillet 2009, des niveaux des eaux particulièrement bas dans ce secteur. Enfin, la météo prise préalablement à cette expédition pour la semaine indiquait bien des chutes d’eau, mais ne laissant présager aucun risque majeur au regard de l’ensemble des éléments pris en considération pour la réalisation de cette sortie, et sans commune mesure avec celle réellement enregistrées en fin de semaine.

Elle ne peut également cautionner :
– L’attaque portée publiquement à une victime dans le cadre d’une opération de secours car elle est une atteinte à la déontologie des sauveteurs dont la seule préoccupation devrait être de pouvoir se concentrer sur la sauvegarde de la personne sans que vienne interférer une quelconque notion de responsabilité du secouru.
– La remise en cause du déroulement de l’opération de secours, conduite par le Spéléo Secours Français (commission spécialisée de la Fédération Française de Spéléologie) sous la direction de l’autorité requérante qui en a validé les différentes phases et notamment le dimensionnement des équipes. Les 54 sauveteurs du SSF mobilisés étaient non seulement nécessaires à la réalisation des différentes missions de l’opération mais ils étaient également les seuls à posséder les compétences requises pour intervenir dans une telle cavité, aucun des personnels du SDIS 26 n’étant compétent dans ce domaine. Ils ont de plus été mobilisés sur un temps le plus court possible entre le vendredi soir et la nuit du samedi au dimanche.
– L’annonce d’un coût prohibitif de l’opération alors que sur les 30 000 à 40 000 euros annoncés la part correspondant à l’intervention des 54 sauveteurs du Spéléo Secours Français sur cette opération s’élève à 11 770 €, soit un coût de seulement 218 € par sauveteurs SSF engagés (frais de déplacements, pertes de matériel, matériel consommable utilisé et indemnisation horaire durant le temps d’opération inclus).

La Fédération Française de Spéléologie déplore que cette opération de secours, qui a été une entière réussite sur le plan technique et humain, n’ait été le prétexte d’une nouvelle remise en cause de la gratuité des secours pourtant clairement réaffirmée dans la loi de modernisation de la sécurité civile du 30 juillet 2004.
En vous remerciant de toute l’attention que vous pourrez porter à ce communiqué afin que les spéléologues eux-mêmes puissent être entendus, nous restons, Madame, Monsieur, disponibles pour vous fournir de plus amples informations, voir de nous rendre disponibles pour toutes interviews, confrontation ou échanges sur ce sujet.
Cordialement.

A noter :
En France :
– La Fédération Française de Spéléologie dispose d’un effectif de 7000 membres.
– Le nombre de pratiquants global de cette activité est de l’ordre de 15 000 individus.
– Le nombre de journée de spéléologie annuel est de l’ordre de 115 000 journées/an pour les membres issus de la FFS et estimé à 230 000 journées/an pour la globalité de la pratique spéléologique sur le territoire), Le SSF dispose de 2000 sauveteurs formés sur l’ensemble du territoire et recense une moyenne de 28 secours par an contre 34 il y a moins de 10 ans (soit la démonstration d’une prévention et d’un enseignement qui fonctionne et porte ses fruits).
– 1/3 de ces 28 secours annuels seulement concerne des membres de la Fédération Française de Spéléologie, les deux autres tiers pours lesquels interviennent aussi les équipes du Spéléo-secours Français concernent, des individus extérieurs à la fédération.

> Contacts communiqué :
Mme Laurence TANGUILLE, Présidente de la Fédération Française de Spéléologie,
M. Dominique BEAU, Président du Spéléo-Secours-Français,
M. Bernard TOURTE, Président Adjoint du Spéléo-Secours-Français,
 
FÉDÉRATION FRANÇAISE DE SPÉLÉOLOGIE
28 rue Delandine, 69002 LYON – Tél : 04 72 56 35 76 – Fax : 04 78 42 15 98 –
E-mail :
ffs.lyon@wanadoo.fr
Site Internet : www.ffspeleo.fr
Association loi de 1901. Agréée par les Ministères de la Jeunesse et des Sport s(agrément Jeunesse et Sports, agrément Jeunesse et Éducation Populaire), et de l’Environnement.

Des bijoux "Outdoor"

Posted by on Mai 31, 2009 in Escalade, Inclassables, Spéléo | No Comments

Spéléologue et photographe mexicain reconnu, Gustavo Vela Turcott est rédacteur pour la revue México Desconocido and Expedicion. Il est aussi artisan créateur de bijoux originaux dédiés aux activités outdoor. Pendentif, boucles d’oreilles avec pour thèmes les objets usuels utilisés en escalade, spéléo et alpinisme. De beaux objets bien finis pour une idée de cadeau originale !
Quelques-unes de ses réalisations ici

> Vous pourrez découvrir une partie de sa collection durant le Festival de l’Image Sports Aventure à Ax-les-Thermes du 4 au 7 juin 2009.

Programme Sans trace

Posted by on Nov 2, 2008 in Inclassables, Manifestations | No Comments

Sensibilisation à l’environnement

Sans trace est un programme conçu pour aider les adeptes du plein air à prendre les mesures nécessaires afin de réduire leur impact lorsqu’ils s’adonnent à la pratique de leurs activités (randonnée, escalade, camping, raquette, vtt, ski, canot, équitation, alpinisme, spéléo, ect…).
Le programme vise à sensibiliser quant à l’impact sur la nature lorsque l’on pratique nos activités de loisirs ainsi qu’aux techniques qui permettent de prévenir et de réduire de tels impacts.
Sans trace se veut un programme éducatif et éthique basé sur 7 principes fondamentaux, et non pas un ensemble de règlements rigides.
La communauté Leave no trace/Sans trace est née au Etats-Unis et est maintenant active au Canada, en Australie et en Irlande. Gageons que les Français emboitent aussi le pas, sans trace.

Le site aux U.S.
Le site au Québec Les 7 principes

Explos vous souhaite ses meilleurs voeux

Posted by on Jan 8, 2008 in Inclassables | No Comments

Free Burma

Posted by on Oct 3, 2007 in Inclassables | No Comments

Solidarité

« Une action symbolique mise en place par des blogueurs dans le monde entier pour supporter la révolution pacifique en Birmanie. Il s’agit d’exprimer sa solidarité avec tous les Birmans qui se révoltent sans armes contre la dictature »

Big Jump

Posted by on Juin 25, 2007 in Inclassables, Vidéo | No Comments

Dan Osman était un grimpeur hors normes, un grand spécialiste du Yosemite. Célèbres pour ses solos extrêmes et notamment ses 120 m en moins de 5mn. Il avait une autre passion pour la chute libre.
Si vous appréhendez un plomb de 3/4 m, vous vous dites que 20/30 m de chute c’est déjà de la folie.
Regardez, les sauts de Dan Osman étaient à sa mesure, démesurés…
Celui de la vidéo fait 400 m.

Nouvelles techniques

Posted by on Juin 4, 2007 in Inclassables, Vidéo | One Comment

Les militaires ont les moyens de leurs ambitions…
Peut-être que nous vivrons cette évolution technique qui permettra de remonter sur cordes sans aucun effort !